Journée portes ouvertes du lycée samedi 25 février 2023 de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

Oculaire fentes d’Young

Fonction : Obtenir deux images réelles d’une même source pour constituer deux sources secondaires cohérentes (c’est-à-dire pouvant interférer).

Description : Il s’agit d’un disque métallique émaillé sur son pourtour et peint en noir. Sa partie centrale est percée de deux fentes très étroites, parallèles, proches l’une de l’autre. Le disque est monté sur un pied de hauteur réglable.

Expérience : Expérience d’YOUNG :

On dispose une source lumineuse (S), une fente réglable ou un diaphragme à fente réglable, les fentes d’Young et un écran (E).

De cette façon, une partie du faisceau lumineux quasiment monochromatique issu de la source (S), traverse la fente (A) ; on note (O) le centre de cette fente. Le pinceau lumineux traverse alors les fentes (A’). Ainsi obtient-on deux sources (O1) et (O2) cohérentes. On observe alors sur l’écran (E) une frange centrale brillante et rectiligne, bordée à gauche et à droite de franges alternativement sombres et brillantes de même couleur que la lumière issue de (S). C’est le phénomène d’interférences, expliqué par le caractère ondulatoire de la lumière. La superposition des deux faisceaux issus des deux sources cohérentes, produit en certains points un éclairement maximal (franges brillantes), en d’autres l’obscurité totale (franges sombres).
Dans le cas de la lumière blanche, les franges brillantes sont irisées.

Remarque : D’autres dispositifs permettent d’obtenir deux sources cohérentes, comme les demi-lentilles de Billet, le biprisme de Fresnel, les miroirs de Fresnel, l’appareil des trois miroirs de Fresnel, les bancs d’interférences et de diffraction de Pouillet.

Vie du lycée