Journée portes ouvertes du lycée samedi 25 février 2023 de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

Flacons bicol / tricol

Fonction : Saturer de gaz les liquides. Produire un gaz et le guider vers une autre partie du montage où il sera utilisé comme réactif.

Description : Il s’agit d’un vase en verre muni de deux ou trois tubulures supérieures dont l’une au centre (ce genre de flacon est appelé « flacon de Woolf »).
Les tubulures sont bouchées avec un bouchon en liège ; celui de la tubulure centrale est traversé par un tube en verre. Certains flacons sont également pourvus d’une tubulure dans leur partie inférieure.

Mode opératoire :

Saturer de gaz un liquide

Exemple de l’appareil de Woolf.

On dispose trois flacons de Woolf (L, W et V) en sortie du vase où est produit le gaz que l’on souhaite dissoudre dans un liquide. Le tube abducteur d’un flacon est relié au tube adducteur du flacon suivant à l’aide d’un court tuyau en caoutchouc. Le flacon (L) est rempli d’un liquide identique ou non au liquide dans lequel le gaz sera in fine dissous ; il s’agit d’un flacon laveur car le liquide qu’il renferme est choisi pour piéger les impuretés gazeuses. Les flacons (W) et (V) renferment les liquides qui doivent être saturés en gaz. Pour éviter tout incident, le ballon et les trois flacons sont munis de tubes de sûreté.

Produire in situ un gaz Exemple de la réduction du chlorure d’argent par le dihydrogène (gravure en bas à droite)
Du dihydrogène est produit in situ, dans le flacon de Woolf (F), par réaction entre de l’acide chlorhydrique et du fer ou du zinc. On munit la tubulure latérale d’un flacon de Woolf d’un bouchon traversé d’un tube en verre relié au reste du montage. Dans le flacon de Woolf, on introduit de la paille de fer ou de fins morceaux de zinc. On verse de l’acide chlorhydrique. On ferme l’ouverture centrale à l’aide d’un bouchon traversé par un tube droit de sûreté. Le dihydrogène produit lors de cette transformation est disponible pour la suite de cette expérience.

Vie du lycée