Journée portes ouvertes du lycée samedi 25 février 2023 de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

Appareil de Boudreau

Loi ou phénomène : Principe d’Archimède (dispositif de Mr Boudréaux) : action du liquide sur l’objet et réciproquement.

Description : Il s’agit d’un vase en forme de tronc de cône, muni d’une tubulure latérale descendante.

Expérience : Les deux expériences décrites ci-dessous nécessitent, en plus de l’appareil de Boudréaux, deux vases (v) et (v’) identiques de moindre volume que le vase (V), une balance hydrostatique (dont seuls les plateaux (P) et (P’) sont schématisés sur les gravures), un objet de forme quelconque et densité supérieure au liquide versé dans le vase (V). Cet objet est muni d’un fil de suspension.

Principe d’Archimède

Le vase (v) est placé sur le plateau (P) auquel est suspendu le corps. Des masses marquées sont disposées sur le plateau (P’) afin d’établir l’équilibre.

On remplit jusqu’à la base de sa tubulure le vase de Boudréaux posé sur un support élévateur (MN), avec un liquide (le plus souvent de l’eau). En-dessous de l’ouverture de la tubulure est placé le vase (v’). Puis, on remonte le vase (V) tel que le corps soit complètement immergé dans le liquide. Un certain volume de liquide – égal à celui du corps – s’écoule par la tubulure et est recueilli dans le vase (v’). En outre, on observe que la balance est déséquilibrée et qu’il faut remplacer (v) par (v’) sur le plateau (P) pour en rétablir l’équilibre. On vérifie que l’expérience peut s’expliquer par l’application du Principe d’Archimède puisque la poussée d’Archimède est compensée par le poids du liquide déplacé.

Vie du lycée