Le Projet d’Établissement

Problématique retenue à l’issue du diagnostic

Comment faire du lycée Aliénor-d’Aquitaine le lieu privilégié de la réussite du parcours des élèves et des étudiants, et le lieu de l’épanouissement de chacun ?

Présentation des axes du projet 2014 – 2017

Axe n° 1 : Favoriser la réussite et l’épanouissement de tous et de chacun

En quoi l’axe répond-il à la problématique exposée retenue à l’issue du diagnostic ?

Le public accueilli connaît souvent des difficultés scolaires, sociales, personnelles. L’augmentation du taux de passage de la 3ème vers la 2GT génère la présence d’élèves « perdus » dans chaque classe de seconde (puis du cycle terminal).
Des dispositifs spécifiques sont à mettre en place pour augmenter encore le taux de passage en 1ère, la réussite au baccalauréat, la poursuite vers des études supérieures.
Le travail au lycée doit être source d’épanouissement (pour les élèves et pour les personnels).
Il faut toujours mieux associer les parents au suivi de leur enfant.
Le cadre de vie au lycée doit contribuer à créer des conditions favorables au travail et donc à la réussite des élèves et des étudiants. La restructuration prévue des locaux de l’externat ne peut plus attendre.

Axe n° 2 : Faire connaître l’établissement, l’ouvrir sur son environnement, travailler en réseau

En quoi l’axe répond-il à la problématique exposée retenue à l’issue du diagnostic ?

Mieux faire connaître les atouts de notre établissement est une nécessité.
Travailler avec les collèges du secteur de recrutement, avec des lycées ou des lycées professionnels, avec des établissements d’enseignement supérieur pour imaginer des dispositifs favorables aux élèves, pour donner à nos élèves comme à l’établissement plus d’opportunités.
Permettre à nos élèves de mieux comprendre un environnement de plus en plus complexe et mouvant.

Déclinaison de l’axe n° 1 : Favoriser la réussite et l’épanouissement de tous et de chacun

Objectifs opérationnels
Effects attendusIndicateurs 2014 retenus
Perspectives de mise en oeuvre (dispositifs, actions, structures, offre de formation…)
1.1 Valoriser le travail scolaire
– donner du sens, prendre plaisir à conduire son apprentissage

– développer le goût et les habitudes de travail

– augmenter le temps et l’efficacité du travail personnel
– le taux de passage 2nde – 1ère

– la réussite aux examens

– l’assiduité

– le nombre d’élèves « tutorés »
– travailler en interdisciplinarité, en coopération (entre élèves, au sein de l’équipe pédagogique)

– valoriser le choix d’options facultatives

– le tutorat

– la réduction des absences

– un partenariat avec les familles
1.2 Améliorer la communication interne et l’implication de chacun
– faire en sorte que chacun (élève, étudiant, personnel) se sente associé à la réussite collective
– le nombre de réunions du conseil d’enseignement, du conseil pédagogique, de la commission vie scolaire, du CVL, du CESC
– faire vivre les diverses instances de concertation

– assurer le plus possible de transparence

– faire vivre le règlement intérieur

– encourager les rencontres conviviales
1.3 Favoriser l’épanouissement de l’élève en tant que personne
– le lycée : lieu de réussite scolaire et d’apprentissage de la citoyenneté
– le taux de poursuite d’études dans l’établissement

– la fréquentation des divers lieux de rencontre

– la participation aux diverses instances
 
– le nombre de sanctions
– l’accompagnement individualisé, le tutorat, le français langue seconde

– la carte des options, des séries…

– la MDL, l’AS…

– des lieux de travail en autonomie, de rencontres

– favoriser la cohésion des classes, les opérations d’intégration

– une alimentation et un internat de qualité
1.4 Mieux se sentir dans l’exercice de son métier
– le lycée : lieu d’épanouissement

– être davantage en mesure de faire face aux diverses difficultés
– la stabilité des personnels
– avoir du temps, des lieux pour échanger

– pouvoir parler de ses difficultés, faire émerger un groupe de quelques collègues disponibles, accompagner

– favoriser le travail en équipes disciplinaire, pédagogique, éducative

– être associé à la restructuration des locaux

Déclinaison de l’axe n° 2 : Faire connaître l’établissement, l’ouvrir sur son environnement, travailler en réseau

Objectifs opérationnelsEffets attendus
Indicateurs 2013 retenus Perspectives de mise en oeuvre
(dispositifis, actions, stuctures, offre de formation…)
2.1 Promouvoir l’établissement  – reconnaissance de la qualité de l’établissement

– l’attractivité des sections
– le recrutement aux divers niveaux

– le taux de remplissage des diverses options, séries…

– le nombre de demandes d’hébergement de formations
– un site internet attractif et actualisé, les « portes ouvertes », la presse

– les relations avec les divers partenaires

– les forums de présentation de nos formations postbac

un accueil toujours de qualité

2.2 Travailler en réseaux
verticaux (collèges – A-d’Aquitaine – université), horizontaux (lycées et LP, autres partenaires)

– favoriser les liaisons inter-cycles

– augmenter l’efficacité de notre travail par des échanges de pratiques

– que la poursuite du parcours scolaire soit perçue comme une évidence par l’élève et sa famille
– le nombre de rencontres, d’opérations communes

– le taux de poursuite d’études en enseignement supérieur
– s’intégrer à des réseaux existants

– susciter, animer de nouveaux réseaux

– les formations, les actions, les dispositifs inter-établissements

2.3 L’ouverture internationale, aux arts, à la culture, à la différence
– comprendre un environnement de plus en plus complexe et mouvant

– agir en citoyen

– être ouvert à la différence
 – le nombre d’événements culturels, de sorties, de voyages

– le nombre d’élèves impliqués dans des projets

– la mixité du public élèves accueilli
– sorties, voyages, échanges

– sections européennes

– conférences, concerts, expositions

– présentation de travaux d’élèves, d’engagements citoyens

– ateliers LSF